L’Unesco présente ses sites grâce à Google

Désormais, sur Google Maps, il est possible de se promener dans 18 des 980 sites classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. Le site néolithique de Stonehenge en Grande-Bretagne ou les bords de la Seine à Paris sont ainsi disponibles et les preneurs de vue de Google continuent de faire avancer leur drôle de vélo-appareil photo dans d’autres lieu, pour l’instant européens uniquement.

Le résultat est intéressant même si il est parfois un peu cahotique de surfer : il faut du temps pour maîtriser le levier de vitesse et les directions de ce véhicule virtuel qui donne facilement mal au coeur !
Le partenariat est intelligent : Google a les moyens et veut de l’image de marque, du haut de gamme culturel. Le label Unescooffre donc cette belle image mais l’organisme n’a pas vraiment les moyens…
Evidemment, on aimerait que les sites les plus menacés, en particulier en Asie,  soient photographiés en priorité : ces images constitueraient alors une documentation suplémentaire et aideraient à la prise de conscience d’une sauvegarde nécessaire.
Sans compter que le regard -ici, d’internautes du monde entier – est déjà une protection contre le pillage et le vandalisme.

06/01/2010

Comments are closed.