L’avenir toujours incertain du Palais de la Découverte

Ce mercredi 24 mars, Claudie Haigneré, désormais Présidente d’Universcience, l’établissement public qui rassemble les deux musées des sciences parisiens que sont la Cité des sciences, dans le XIXe arrondissement et le Palais de la Découverte, au centre de Paris, a voulu présenter son programme scientifique.
Mais l’avenir du Palais de la Découverte reste en suspens…

Retisser des liens entre science et culture, donner la priorité aux axes scientifiques en faveur d’un développement durable, décrypter l’univers du numérique pour le plus grand nombre… Tels sont les grands axes de la politique des prochaines années tracée par Claudie Haigneré. 
Parmi les projets déjà en oeuvre du nouvel établissement public, il est possible de consulter  la télé scientifique hebdomadaire sur le web : universcience.tv
Malheureusement, au-delà des activités des prochains mois rien de bien concret encore n’a été annoncé.
Et pour cause ! Alors que de nombreux scientifiques s’inquiètent et font circuler des pétitions, le sort du Palais de la Découverte n’est pas encore scellé. En effet, ses murs sont partie intégrante du Grand Palais qui abrite aussi, entre autres, les galeries nationales d’exposition de la Réunion des musées nationaux (RMN).
Jean-Paul Cluzel, chargé par le Président de la République de réfléchir à la rénovation indispensable des lieux et à la vocation future de ces espaces, doit remettre son rapport à lafin de ce mois… S’il semble personnellement ouvert à une solution intégrant le Palais de la Découverte aux espaces d’exposition artistique,  ce n’est pas lui qui tranchera.
Les politiques voudront-ils maintenir deux sites, alors que les lieux prestigieux et centraux pourraient être loués à prix d’or à des opérateurs privés de la Culture? Rien n’est moins sûr.
Claudie Haigneré, en tous les cas, y croit et compte, pour faire vivre les deux sites, sur les subsides du grand emprunt. Mais il est évident que son programme gagnera en précision lorsqu’on saura si le Palais de la Découverte, certes désuet, mais cher au coeur de bien des Français , bénéficiera de la réhabilitation qu’il mérite et ne sera pas sacrifié sur l’autel de la rentabilité.

24/03/2010

Comments are closed.